Lo Biais Al Maset

  • Région biogéographique : Atlantique
  • Région administrative : Occitanie
  • Département : Tarn (81)
  • Superficie approximative : 18ha
  • Année de labellisation : 2021 
  • Lien site internet : www.chasse-nature-occitanie.fr/tarn/
  • Localité :  Virac
  • Code européen : FR.WE2.2021

Descriptif

En 2004, M. Régis RIVIERE reprend la propriété agricole familiale. C’est une ferme de 18 ha, dont le système de production est basé sur la polyculture et l’élevage bovin. Dès la reprise de cette ferme, M.RIVIERE a souhaité maintenir une agriculture respectueuse des cycles naturels et lunaires, des traditions et des usages locaux.

Conscient du fort impact négatif de la modification des pratiques agricoles de la dernière moitié du XXème siècle, M. RIVIERE prend contact avec la FDC81 début 2015 afin d’engager une réflexion sur la mise en place d’aménagements et de pratiques agricoles favorables à la biodiversité sur sa propriété. Après une phase de rencontres sur la ferme et de diagnostics, des actions sont lancées : Mise en place de différents couverts végétaux favorables à la biodiversité (Jachères Environnement Faune Sauvage, cultures à gibier, jachères mellifères, semis de plantes messicoles), plantation de haies champêtres, création d’un réseau de mares, agroforesterie, mise en place des protocoles de science participative de l’Observatoire Agricole de la Biodiversité, identification et gestion des prairies humides, ripisylves, mouillères, Identification et restauration du petit patrimoine bâti (cazelle, murets en pierres sèches, pierriers, clapiers à lapins de garenne)…

  • Type de territoire : Implantée sur le plateau argilo-calcaire du Cordais, à 10 kilomètre à l’est du village de Cordes sur Ciel, la ferme est au cœur d’un paysage agricole. Celui‐ci couvre un vaste espace composé d’un système de plateaux calcaires creusés par de petites vallées. Le paysage est ouvert, composé principalement de cultures et de vignobles. 
  • Biodiversité et politiques publiques : Support d’une Obligation Réelle Environnementale (ORE) (1ère des chasseurs, 1ère d’Occitanie, 3ème de France), outil introduit par la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, codifié à l’article L. 132-3 du code de l’environnement, qui s’inscrit dans le cadre de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.
  • Faune sauvage : Les différents aménagement et pratiques en faveur de la biodiversité permettent la présence de nombreuses espèces.                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Entomofaune : caloptéryx méditerranéen (C. haemorrhoidalis) ou Cordulégastre annelé (C. boltonii), témoin du bon état écologique du territoire. Présence de 36 espèces différentes de rhopalocère et une 12aine d’espèces d’orthoptère. Mais également présence de l’ascalaphe soufré (Libelloides coccajus), espèce emblématique des pelouses calcaires thermophile et l ’écaille chinée (Euplagia quadripunctoria), insecte inscrit en annexe II de la directive habitat faune flore.                                                                                                                                                                                                                              Avifaune : Élanion blanc (Elanus caeruleus), Circaète Jean-Le-Blanc (Circaetus gallicus), Oedicnème criard (Burhinus oedicnemus), Pie-Grièche écorcheur (Lanius collurio), Cailles des blés (Coturnix coturnix)                                                                           

    Mammifères : Cerf élaphe (Cervus elaphus), Lièvre (Lepus europaeus), chevreuil (Capreolus capreolus), sanglier (Sus scrofa)                                            Reptiles et amphibiens : Lézard des Murailles (Podarcis muralis), Crapaud commun (bufo bufo)

  • Activités : Agriculture vivrière : Céréales de variétés locales (Blé Tendre, Orge, Avoine, Seigle…), prairies permanentes et temporaires de fauche (Sainfoin, Prairies Naturelles), jachères en couverts faunistiques (Mellifère, Messicoles, Environnement Faune Sauvage), bois, vigne (Jurançon grain noir).                                                                                                                                                                                                                                                              Agroforesterie : Fruitiers, bois d’œuvre et sylvopastoralisme.                                                                                                                                                              Élevage : 3 Bœufs Gascon, projet d’achat de vaches Aubrac et d’un cheval.

  • DéVELOPPEMENT LOCAL : Ferme pédagogique collaborant avec des Lycées agricoles. Organisation de chantiers participatifs (plantation de haies, constructions en pierres sèches, pose de nichoirs…), de formations à destination des agriculteurs, des chasseurs et journées de sensibilisation pour un public d’élus locaux ou de professionnels de l’environnement.
  • Chasse durable : Le territoire de M. Rivière n’est pas chassé. Ses parcelles, signées à l’association des chasseurs locaux «union viracoise des chasseurs », sont en réserve de chasse.
  • Gouvernance : Cette ferme est gérée par son propriétaire M. Rivière en partenariat avec la Fédération Départementale des Chasseurs du Tarn et l’appui de l’association Arbres et Paysages Tarnais.