Domaine du rembuché

  • Région biogéographique : Atlantique
  • Région administrative : Hauts-de-France
  • Département : Oise
  • Superficie approximative : 220 ha
  • Année de labellisation : 2017
  • Lien site internet : /
  • Localité : 60350 Saint-Pierres-lès-Bitry
  • Code européen : FR.WE3.2017

Descriptif

Le territoire du Domaine du Rembuché est situé dans une petite vallée très encaissée entre deux plaines agricoles. Le propriétaire a pour objectifs la protection de la biodiversité et la vocation paysagère du site grâce à son exploitation forestière. L’exploitation forestière sur le territoire est raisonnée et elle conserve les boisements naturellement présents et une partie de la vallée n’est pas exploitée du fait des difficultés d’accès. 

  • Type de territoire : Forestier, zones humides
  • Biodiversité et politiques publiques : /
  • Activités : Sylviculture, éducation à la nature, sentier de randonnée de la commune, chasse à l’approche (cerf et chevreuil) et 3 battues (sangliers) par an. La petite faune de plaine présente n’est que rarement chassée.
  • Mesures de conservation : Exploitation forestière raisonnée et adaptée au milieu considéré (humidité du sol, pente, luminosité, etc.). Diversification des types de boisement afin d’accroitre la diversité des habitats disponibles, limiter les maladies du bois et les dégâts par la faune sauvage. Une gestion adaptée aux milieux humides va être mise en place pour en favoriser la diversité des habitats le long du ru de Bitry.
  • Faune sauvage : Diverses espèces ont été observées sur le territoire, notamment le petit rhinolophe, l’aigrette garzette et plusieurs espèces de rapaces comme la Bondrée apivore ou l’Autour des palombes.
  • Patrimoine : Présence d’une infirmerie de la première guerre mondiale, patrimoine historique dont les cavités abritent aujourd’hui des colonies de Petit rhinolophe, chauve-souris protégée qui fait l’objet de suivis scientifiques par le Conservatoire des Espaces Naturels de Picardie.
  • Gouvernance : Territoire privé géré avec les conseils d’un expert forestier du CEGEB et de la Fédération Départementale des Chasseurs de l’Oise.