Domaine de l’abbaye

  • Région biogéographique : Atlantique
  • Région administrative : Pays de Loire
  • Département : Sarthe
  • Superficie approximative : 11 ha
  • Année de labellisation : 2021
  • Lien site internet : /
  • Localité : La Bruèr sur Loire
  • Code européen :

Descriptif

Petite propriété de 11 ha de la fédéraion de chasse de la Sarthe, le site de l’abbaye se situe à 300 m du Loir et est bordées par le Ruisseau « Pierre Fine ». Le marnage de cette rivière et de la nappe alluviale attenante offre un caractère humide à ces prairies. Les sols sont régulièrement engorgés et les prairies se retrouvent fréquemment inondées en période hivernale. Le caractère humide de ce site ainsi que la gestion appliquée à cet espace bocager offrent un cadre accueillant pour la faune et la flore inféodées à ces milieux.

  • Type de territoire : marais, prairies hydrophiles
  • Biodiversité et politiques publiques : ZNIEFF de type II : « Vallée du Loir de Pont-de-Braye à Bazouges-sur-Loir »
  • Faune sauvage : Près d’une quinzaine d’espèces d’odonates fréquentent les mares ainsi que cinq espèces d’amphibiens. Les prairies humides offrent un site favorable à plus d’une dizaine d’espèces d’intérêts communautaires présentes sur ce territoire tels que le Courlis cendré (Numenius arquata) ou encore l’agrion de mercure (Coenagrion mercuriale) considéré comme quasi menacé à l’échelle régionale.
  • Activités : Gestion extensive des prairies humides (fauche tardive et pâturage des regains, faible pression de pâturage). 2,5 ha de boisements alluviaux en libre évolution : Son enjeu est surtout tourné vers l’aspect biodiversité et sensibilisation du public.
  • Patrimoine : maintien du pont de pierres sèches favorable aux reptiles.
  • Accès au public : ce site comprend un sentier de randonnée qui a pour vocation l’accueil du public.
  • Chasse durable : Les actions de chasses concernent exclusivement des battues de régulation du sanglier et du renard afin de prévenir les dégâts sur les parcelles agricoles environnantes et les élevages avicoles (particulier et professionnel). La quiétude du site offre un refuge pour l’avifaune migratrice.

   Des suivis sont réalisés tous les ans : comptage des coqs faisans chanteurs, IKA pour le Lièvre d’Europe et le Renard roux. Les Espèces Exotiques                     Envahissantes, notamment le Ragondin et le Rat musqué sont régulées par tir ou piégeage.

  • Gouvernance : Territoire privé géré en partenariat avec des agriculteurs locaux