Domaine de Cobazet

  • Région biogéographique : Montagnard Pyrénéen
  • Région administrative : Occitanie
  • Département : Pyrénées orientales
  • Superficie approximative : 1980 ha
  • Année de labellisation : 2021
  • Lien site internet : /
  • Localité : 66 500
  • Code européen : 

Descriptif

Propriété du GFA Domaine de Cobazet – Groupama Mediterrannée, le Domaine de Cobazet s’étire sur le versant Nord-nord-est de la haute vallée de la Castellane, de la gare d’Estarder à 1069 mètres au sommet du Madres à 2469 mètres. Il présente les étages de végétation de l’étage supra-méditerranéen à l’étage sub-alpin.

Sa gestion multifonctionnelle comporte production ligneuse, activités pastorales, cynégétiques et accès au public.

  • Type de territoire : Montagnard, forestier
  • Biodiversité et politiques publiques : Inclus en totalité dans le PNR des Pyrénées Catalane, la Zone de Protection Spéciale Natura 2000 « Madres Coronat », La Zone Spéciale de Conservation Natura 2000 « Madres Coronat ».
  • Faune sauvage : Nombreux mammifères dont le Desman des Pyrénées (Galemys pyrenaicus), divers chiroptères, insectes dont la Rosalie des Alpes (Rosalia alpina) et 36 espèces d’oiseaux dont le Grand Tétras (Tetrao urogallus aquitanicus), le Circaète Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus) et la Chouette de Tengmalm (Aegoleus funereus). 220 espèces, parmi lesquelles 31 espèces patrimoniales de Languedoc-Roussillon, relevées par un relevé botanique réalisé en 2015 par la Société Mycologique et Botanique de Catalogne Nord.
  • Activités :
    • Sylviculture : Plan Simple de Gestion Forestier 2009-2024 sur 1205 ha.
    • Pastoralisme : Convention de pâturage bovin sur 1439 ha avec le syndicat des éleveurs Conflent Fenouillèdes (8 éleveurs) qui définit des règles de pâturage (calendrier et chargement) pour un effectif de 320 bovins. Un vacher assure le gardiennage du 15 mai au 15 novembre et réside au refuge pastoral du Callau. Une convention de pâturage ovin avec le groupement pastoral de Nohèdes a été établie sur 70 ha.
    • Chasse : Plan de chasse (40 cerfs, 20 chevreuils, 20 isards, 20 mouflons) réalisé par 3 lots à l’approche qui prélèvent chacun une dizaine d’animaux. 5 battues institutionnelles par an. Le petit gibier (lièvre, perdrix grises, grives, pigeon…) et le Grand tétras non chassé.
  • Mesures de conservation : Suivis : pièges photographiques, inventaires botanique, entomologique (spécialement sur le Grand Tétras), prospections de l’euprocte, suivi de l’état de santé des populations. Gestion sylvicole favorisant les différentes classes d’âges et les mélange d’essences (autochtones notamment), création ou restauration de clairières, limitation du risque d’érosion, conservation sur pied des arbres morts ou surannés, arbres à cavités ou à fentes ainsi que du bois mort à terre, limiter les interventions forestières en période de reproduction des espèces d’intérêt communautaire, organisation de l’exploitation et du débardage pour qu’ils ne détériorent pas le sol (travaux sur sols ressuyés, cloisonnements  pérennes, pneus basse pression, circulation si possible sur rémanents d’exploitation, méthodes alternatives de débardage…). Recherche de l’équilibre sylvo-pasto-cynégétique et d’amélioration de la qualité des populations de grands gibiers par contrôles de l’état des populations et des divers dégâts.
  • Accès au public : Domaine traversé par le sentier pédestre du Madres dont  la Communauté de commune Conflent Canigó assure l’entretien et le balisage. Le sentier VTT du tour du Madres est géré lui par convention avec le CD66.
  • Patrimoine : Le bâtiment principal du domaine a été réhabilité en 2018/2019 et les dépendances aménagées.
  •  Gouvernance : Territoire privé géré en partenariat avec l’ONF, les collectivités locales, la Fédération Départementale des Chasseurs des Pyrénées orientales.